Soutien

Les personnes que nous accompagnons sont souvent en situation de précarité, que ce soit d’un point de vue financier mais également social et psychologique. L’annonce et le vécu de la maladie engendre parfois de nombreuses complications (perte d’emploi, ruptures familiales ou autres difficultés d’accès aux soins). Certaines personnes subissent les assauts de la discrimination toujours présente, qu’il s’agisse au sujet de leur séropositivité ou encore de leur orientation sexuelle. D’autres peinent à accéder aux droits fondamentaux (logement, soins, alimentation). Cela se répercute également sur leur entourage (conjoint(e), enfants). Nos aides se concentrent sur ces différents aspects sans pour autant inscrire la personne dans une démarche d’assistanat.

Des permanences d’accueil physiques et téléphoniques sont assurées au local de l’association. Des visites à domicile ou en établissements de soins sont également réalisées à la demande des personnes concernées. Notre mission de soutien s’effectue en lien avec les services sociaux et de droit commun afin d’étudier les différentes prises en charge possibles, notamment lorsqu’il s’agit de situations complexes. Notre équipe, composée de travailleurs sociaux (CESF) permet la mise en place d’un accompagnement social adapté en fonction des problématiques rencontrées.

Des temps d’échanges et de convivialité (repas, sorties) sont également organisés afin de permettre aux personnes de se rencontrer et de sortir d’un isolement physique et/ou psychologique.

En bref :

  • Le soutien psychologique : mise en place d’entretiens d’aide, temps de convivialité (repas, sorties…)
  • Aide à la vie quotidienne : accompagnement dans les actes essentiels de la vie quotidienne (courses, bricolage, accès aux soins…)
  • Accompagnement social : soutien administratif (CMU, AAH, PCH, logement…), juridique (conseil et/ou orientation) et financier (chèques services).

Entr’AIDSida dans la Coordination Régionale de lutte contre le VIH (CoReVIH) Midi-Pyrénées/Limousin :

En Novembre 2007, Entr’AIDSida a obtenu par le biais du Ministère de la Santé, son agrément «association représentante des usagers du système de santé ». Cet agrément lui donne donc le droit de siéger au sein des Coordinations Régionales de lutte contre le VIH. Depuis, notre association fait parti du CoReVIH Limousin/Midi-Pyrénées au sein duquel elle dispose d’un siège de titulaire et suppléant dans le collège 3 « association représentante des usagers ». Elle siège également au sein du Bureau suite à la réunion d’instauration du CoReVIH qui a eu lieu le 31 janvier 2008. Elle doit également participer à la mise en place de réflexions et travaux au sein de commissions thématiques destinées à répondre aux objectifs suivants :

  • Favoriser la coordination des acteurs,
  • Participer à l’amélioration continue de la qualité et de la sécurité de la prise en charge des patients et à l’évaluation des pratiques,
  • Procéder à l’analyse des données médico-épidémiologiques relatives aux patients infectés par le VIH.

A ce titre, l’association s’est vu confiée la co-responsabilité de la mise en place d’une commission intitulée « éthique et droits des malades » et de l’ensemble de ses travaux.